Lettre du 10 septembre 2011

Strict Standards: Declaration of C_DataMapper_Driver_Base::define() should be compatible with C_Component::define($context = false) in /home/content/26/14036626/html/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/datamapper/class.datamapper_driver_base.php on line 718

Québec le 10 Septembre 2011

Bonjour à tous

Suite à l’article paru dans Transport Magazine le 8 septembre dernier, un groupe de 5 représentants du RECIQ soit : Richard Drouin(Pavé Concept), Claude Lavoie (Transport Lavoie), Rock Poulin ( Agent d’affaire) Pierre- Olivier Dumas(Heenan Blaikie) et moi-même (Denis Dumas) sommes allés à Gatineau sur l’invitation de Ron Robinson de Transport Robinson et Frères afin de discuter des modificationsproposées au CCDG et de présenter les buts et les réalisations du RECIQ.

Nous avons été très bien accueillis par les indépendants de cette région. Nous avons aussi réalisé que nous partageons les mêmes préoccupations et les mêmes aspirations,obtenir un partage dans les travaux et les marchés publics afin de s’assurer d’une application équitable et efficace des clauses du CCDG et de s’assurer de la miseà jour des clauses des différentes municipalités pour favoriser les résidents payeurs de taxes.

Nous leur avons aussi expliqué que les buts du RECIQn’étaient pas de commencer une guerre contre l’ANCAI mais bien d’avoir une part équitable dans les revenus de tous les travaux publics pour tous les entrepreneurs et camionneurs indépendants du Québec.

Nous avons également reçu de nombreux appels téléphoniques de plusieurs régions du Québec durant les dernières semaines. Gatineau est le deuxième chapitre de notre aventure.Bientôt, nous irons rencontrer les indépendants dans les autres régions afin de discuter de nos projets en vue d’intégrer les réalités de tout et chacun dans nos futures représentations.

Présentement à Québec il y a environ 250 camions inscrits aux sous-poste et RECIQà environ le même nombre de camions, ce qui fait environ 500 camions. Est-ce que c’est normal que sur tous les chantiers au Québec qu’il y a un manque de camions parce qu’en 2000 le gouvernement a donné une préférence d’emploi aux camionneurs inscrit au sous-poste. Le manque de camions signifie manque de productivité et manque de productivitéégaleperte d’argent.Si vous êtes satisfait de travailler avec les sous-postes, ce sera votre décision,et si vous voulez travailler à 50% avec les sous-postes et l’autre 50% avec les camionneurs de votre choix, ce sera également votre décision.

Mais c’est important de vous rappeler que les buts de notre mouvement sont de promouvoir le développement de saines pratiques commerciales dans l’industrie du transport en vrac ainsi que les intérêts professionnels et sociaux de ses membres.

En terminant, je voudrais remercier messieurs Ron Robinson de TransportRobinson et Frère etM. Pierre Fleury de Transport Leblancde Gatineau ainsi que Michel Gilbert de Transport Magazine pour leur appuie

Aidez-nous à vous aider, on travaille pour vous.

Denis Dumas

 
Tous droits réservés www.reciq.com - Site web réalisé par Eurêka Signature